Palmarès du 10e Prix Fu Lei dévoilé

2018-11-27

  Le 10e Prix Fu Lei de la traduction et de l’édition a été remis à WF CENTRAL Bridge, le samedi 24 novembre à Pékin en présence de M. J.M.G. Le Clézio, prix Nobel de littérature. Les onze membres indépendants du jury ont décidé de couronner 3 lauréats parmi les dix finalistes retenus lors de la première délibération : un lauréat dans la catégorie « Littérature », un lauréat dans la catégorie « Essai » et un lauréat dans la catégorie « Jeune Pousse » . Cette année, quarante-six candidatures ont été examinées au total.

  Après délibération, le jury a choisi les lauréats suivants :

  Le prix dans la catégorie « Littérature » a été attribué à Yuan Xiaoyi pour sa traduction de Chanson douce de Leïla Slimani, publié en Chine aux éditions Zhejiang Literature and Art Publishing House.

  Le prix dans la catégorie « Essai » a été décerné à Liang Shuang et Tian Meng pour leur traduction de Dimanche de Bouvines de Georges Duby, publié en Chine aux éditions Beijing University Press.

  Le prix dans la catégorie « Jeune pousse » revient cette année à Zhou Lihong et Jiao Jingshu pour leur traduction de Les aveux du roman, Le dix-neuvième siècle entre Ancien Régime et Révolution de Mona Ozouf, publié en Chine aux éditions The Commercial Press.

  Les titres distingués dans les catégories « Littérature » et « Essai » recevront chacun une dotation de 4000€ (environ 30 800RMB) partagée entre le/les traducteur(s) et éditeur(s) lauréats, le traducteur récompensé du prix « Jeune pousse » recevra quant à lui 1500€ (environ 11 600RMB).

Source : le compte officiel « faguowenhua »



L’introduction de Yuan Xiaoyi

  Yuan Xiaoyi, traductrice et professeur de langue et littérature française, est doyenne de la Faculté des langues étrangères de l’ECNU. Elle a traduit une vingtaine d’œuvres littéraires françaises comme Etoile errante de JMG Le Clézio, La vie est ailleurs de Milan Kundera etc.

L’introduction de Chanson douce

  Chanson douce est le deuxième roman de Leïla Slimani paru le 18 août 2016 aux éditions Gallimard. Il a obtenu, le 3 novembre 2016, le prix Goncourt. Leïla Slimani est la douzième femme en cent-treize ans à remporter ce prix. Il a également remporté en 2017 le grand prix des lectrices de Elle dans la catégorie roman.

  Le récit commence sur deux enfants en bas âge assassinés par Louise, leur nounou et la découverte du crime par la mère. Le reste du récit est une analepse racontant l'histoire qui a abouti à ce crime. On y découvre alors la vie d'un couple bobo qui s'attache à une nounou plutôt gentille mais aussi un peu étrange.

  À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture.

0

华东师范大学
École Normale Supérieure de l’Est de la Chine