Visite à l’ECNU de la délégation de la Métropole de Lyon et du Nouvel Institut Franco-Chinois de Lyon

2019-04-12

  Le 27 mars, Alain GALLIANO, vice-président de la Métropole de Lyon a visité l’ECNU en compagnie de Candice Du CHAYLA, directrice générale du Nouvel Institut Franco-Chinois de Lyon et Guillaume ARNOULD, directeur de projet de la coopération internationale et des affaires européennes.

  QIAN Xuhong, président de l’ECNU, a fait bon accueil à la délégation. Il a indiqué dans son allocution que la coopération entre l’ECNU et des universités de Lyon avait une origine lointaine. Par exemple, les deux universités ont lancé le programme des échanges et le programme de formation master-doctorat (PROSFER) depuis 2002. 91 étudiants y ont obtenu leur doctorat. En 2015, l’ECNU et l’EMS Lyon ont établi conjointement l’AEBS (Asia Europe Business School). Actuellement, l’ECNU met en oeuvre le plan d'action «International +», dont le but est d’augmenter la proportion d'étudiants ayant étudié à l'étranger. M.QIAN a exprimé sa gratitude enversla Métropole de Lyon pour son attention et son soutien à la coopération entre l’ECNU et les universités lyonnaises. Il a également montré que l’ECNU attachait de l’importance à la coopération avec les universités françaises et a souhaité que plus d’étudiants français viennent étudier à l’ECNU.

  Alain GALLIANO a exprimé ses remerciements pour l’accueil chaleureux de l’ECNU. Il était content de la coopération étroite entre l’ECNU et les universités de Lyon et les résultats remarquables que les deux parties ont obtenus. D’après ce qu’il a dit, les stratégies de développement urbain de Lyon consistent à l'innovation, l'entrepreneuriat, la chimie verte, la biomédecine ainsi que les villes fonctionnelles. L’ECNU est très forte dans les domaines des sciences naturelles, des sciences humaines et sociales, sur lesquels le gouvernement et les universités de Lyon mettent un grand accent. Dès lors, le potentiel de coopération future entre les deux parties sera énorme.

  Candice DU CHAYLA a passé en revue les activités diverses et les résultats obtenus par le Nouvel Institut Franco-Chinois de Lyon depuis sa création en 2016. Elle a souligné que le Nouvel Institut Franco-Chinois constituait un pont important pour la communication et la coopération entre la Chine et la France et sa mission importante consistait à promouvoir la coopération entre les deux parties. Dans l’étape prochaine, le Nouvel Institut Franco-Chinois continuera d'aider activement les enseignants et les étudiants de l’ECNU à venir visiter la France et à organiser avec l’ECNU des activités culturelles.

  Au cours des entretiens suivants, les deux parties ont mené des discussions approfondies sur les méthodes de coopération dans le domaine des mathématiques et de la propagande à l'étranger. D’après ce qu’on rapporte, le deuxième programme d’été sino-français «International Business Talents», organisé conjointement par l’ECNU, le Nouvel Institut Franco-Chinois et l’EM Lyon, se tiendra à Lyon et à Paris du 29 au 13 juillet. Cela permet aux étudiants participant au projet d’acquérir les connaissances professionnelles en éprouvant deux civilisations différentes.

  Le Nouvel Institut Franco-Chinois de Lyon, ayant pour but de renforcer l’amitié sino-française, a été lancé par la Métropole de Lyon, la mairie de Lyon et le Bureau de développement économique de Lyon. En 2016, l’ECNU a signé un mémorandum de coopération avec le Nouvel Institut Franco-Chinois de Lyon. L’ECNU est donc devenu l'un des membres fondateurs.


Traduit par Chen Qingsi Révisé par Fanny Filaudeau Edité par Yu Wenxi E-mail: wxyu@admin.ecnu.edu.cn



0

华东师范大学
École Normale Supérieure de l’Est de la Chine