Fondation du 4e Centre d’études chinoises à l’étranger de l’ECNU à Melbourne

2019-05-16

  Le 9 mai, la cérémonie de signature du Centre conjoint d’études de l’ECNU et de l’Université de La Trobe s’est tenue à l’Université de La Trobe à Melbourne, Australie. WANG Rongming, vice-président de l’ECNU et John DEWAR, président de l’Université de La Trobe ont signé un mémorandum d’entente de ce centre et ont prononcé des allocutions.

  Le centre œuvrera pour la collaboration interdisciplinaire et inter-institutionnelle des chercheurs des deux universités en matière de sciences humaines et sociales, notamment des études chinoises. Une partie importante du mémorandum est la création du Centre d’études chinoises de l’ECNU à Melbourne.

  TIAN Qingfang, représentant le bureau d’éducation du Consulat général de Chine à Melbourne, a été présente dans la cérémonie et s'est felicitée de la fondation du centre et a exprimé ses espoirs pour son futur.

  WANG Rongming a déclaré dans son discours que c’était un grand honneur pour l'ECNU de continuer la coopération entre les deux universités depuis les années 1980. Il croit que le centre conjoint d’études sera une plate-forme extraordinaire de sciences et espère que les chercheurs des deux côtés obtiendront des résultats mondiaux grâce à une communication et une coopération approfondies.

  John DEWAR était d’accord avec WANG et a adressé ses espérances sur la coopération interdisciplinaire de deux universités. Puis, les deux parties ont échangé des opinions sur le mécanisme opérationnel du Comité directeur central et les premières disciplines à mener une collaboration de recherche scientifique.

  En réponse à l'initiative nationale « la Ceinture et la route » et à la mise en œuvre de l'esprit « sortie du pays» de la science chinoise, en promouvant le projet « international + » de l’ECNU, l’ECNU a promu avec vigueur la construction de centres d’études chinoises à l'étranger depuis 2018. Elle projette de créer des centres d’études chinoises synthétiques dans quatre villes étrangères de classe mondiale et une région d'Asie centrale dans trois ans. Pour le moment, les Centres d’études chinoises à Budapest, à New York et en Asie centrale ont été créés. Le Centre d’études chinoises à Melbourne est le quatrième centre d’études chinoises à l’étranger créé par l’ECNU.

Une réunion sur le fonctionnement de centre est tenue

  Ce centre sera une plate-forme de communications scientifiques entre les chercheurs océaniens et ceux de l’ECNU. A travers les échanges et la coopération de recherches scientifiques, le centre sera aussi une fenêtre permettant à l’Océanie de comprendre la société chinoise et son développement.

  Le centre établira un projet de recherche spécial qui sera mis en œuvre conjointement par des chercheurs des deux côtés dans le domaine des sciences humaines et sociales dont le thème est principalement les problèmes liés à la Chine. Le centre favorisera également les échanges universitaires entre les deux parties en organisant des conférences, des séminaires, des forums, des expositions de résultats de recherche, et encouragera la coopération dans de nombreux domaines, notamment la sortie conjointe des ouvrages, la publication conjointe des mémoires et la formation conjointe des doctorants.

 l’Université de La Trobe

  Créée en 1967, l’Université de La Trobe est une université connue qui occupe une position de leader dans les domaines de l'enseignement, de la recherche et de la formation professionnelle. Elle a établi une relation de coopération avec l’ECNU en 1985, et est celle qui a coopéré le plus longtemps avec l’ECNU parmi les universités en Australie.


Traduit par Yu Beibei Révisé par Fanny Filaudeau Edité par Yu Wenxi E-mail: wxyu@admin.ecnu.edu.cn


0

华东师范大学
École Normale Supérieure de l’Est de la Chine