Décès de l’académicien CHEN Jiyu

2017-11-28

 

 

  

CHEN Jiyu, père de la recherche estuarienne et côtière en Chine, académicien de l'Académie d'ingénierie de Chine et professeur à vie de l'ECNU, est décédé ce mardi 28 novembre à l’âge de 89 ans.

  

Un pionnier dans l’application de la théorie, M. Chen a apporté des contributions exceptionnelles à la recherche estuarienne et côtière de la Chine ainsi qu'au développement économique et social de Shanghai.

  

  

Aux yeux de ses étudiants, M. Chen était celui qui préconisait de lier la théorie à la pratique et appliquait avec succès ce qu’il avait appris.

  

« Le but de la recherche est d'aider à résoudre les problèmes », a-t-il dit une fois à ses étudiants.

  

  

  

Les efforts du professeur Chen n'ont pas été vains parce qu'il a pratiqué ce qu'il a prêché, consacrant toute sa carrière - près de 70 ans de sa vie - aux causes académiques et éducatives. Il était un cerveau derrière de nombreux projets d'ingénierie les plus difficiles dans le monde académique.

  

  

  

Le scientifique estuarien et côtier a fondé le premier institut de recherche estuarien et côtier de la Chine et a développé un solide système de discipline estuarienne et côtière avec l'intégration de la motivation, des dépôts et des reliefs.

  

Il a initié, organisé et fourni des conseils techniques pour une enquête nationale sur les ressources côtières et des polders en Chine, qui sert de source complète et systématique de banques de données de recherche pour les chercheurs engagés dans le développement économique des zones côtières. Le projet a également reçu le premier prix du Prix national de progrès scientifique et technologique en 1992.

  

  

  

Chen avait proposé un modèle sur l'évolution de l'estuaire du fleuve Yangtze et une théorie sur l'auto-adaptation et le contrôle humain, qui fournit une base scientifique pour l'embouchure du Yangtze - sa sélection des chenaux en eau profonde.

  

Conformément à ses idées, l'aéroport international de Pudong a été construit sur une zone de remise en état des zones de marées.

  

  

  

Il a également proposé la construction du réservoir de Qingcaosha qui profite à plus de 10 millions de résidents à Shanghai à ce jour.

  

Né en 1921, Chen fut admis à l'Université du Zhejiang en 1941 pour étudier la géographie historique. Il quitta Hangzhou pour Shanghai en 1952, où le département de géographie historique de l'Université du Zhejiang fusionna avec l'ECNU. À partir de ce moment, sa vie est devenue inextricablement liée au travail de l'estuaire du fleuve Yangtze.

  

  

0

华东师范大学
École Normale Supérieure de l’Est de la Chine