Trois professeurs rejoignent la faculté de l’ECNU

2019-11-19

  Le 30 octobre, trois des meilleurs chercheurs mondiaux en logique séquentielle ont rendu visite à l’ECNU à l’invitation de la Faculté d’informatique et de génie logiciel. 

  En plus de dialoguer avec des étudiants sur la recherche de pointe en informatique, deux des visiteurs de premier plan de l’ECNU, Joseph Sifakis et Moshe Y. Vardi, ont rejoint l’ECNU en tant que professeurs honoraires et ont reçu des certificats de nomination délivrés par Qian Xuhong, président de l’ECNU. Le Président Qian a déclaré que l’ECNU avait été très impressionné par leur travail sur les innovations en matière d’intelligence artificielle (IA).

  Dans son discours pour récompenser les plus récents professeurs honoraires, le président Qian a déclaré que les sciences de l’information gagnaient du terrain parmi les principales disciplines de l’ECNU. L’ECNU a intégré toutes ses ressources les plus avantageuses pour mettre en place la Faculté des sciences de l’information, stimuler l’intégration interdisciplinaire dans ce domaine et créer un programme de haut niveau pour intéresser plus d’étudiants aux sciences de l’information. Il a suggéré que les travaux de Sifakis et Vardi sur l’IA seraient bénéfiques pour les programmes de science de l’information de l’ECNU. 

  Joseph Sifakis est connu pour ses travaux sur la vérification des modèles et les applications pour la conception du matériel. Il est également fondateur de The Verimag lab, connu sous le nom d’UJF/CNRS/INPG, qui s’engage dans des projets de recherche sur les systèmes embarqués.  

  Prof. Vardi a été le premier à proposer la théorie de la logique temporelle linéaire et de l’expression du langage, dans laquelle il supposait que la capacité des automates avait la même valeur que les processus de vérification. Son travail est maintenant la pierre angulaire de la technologie de base dans le domaine de la vérification. Il a également travaillé avec le célèbre professeur Giuseppe De Giacomo pour mettre en avant une logique temporelle linéaire sur les traces finies et les applications de l’IA.  

  En 2004, Sifakis s’est rendu à la Faculté de l’informatique de l’ECNU dans une visite d’échange académique. En mai de cette année, il a effectué une deuxième visite à l’ECNU et a donné une conférence sur les systèmes autonomes. Au cours de ce séjour, il a visité le Centre national de recherche technologique de confiance en génie logiciel embarqué et la Plate-forme d’innovation en matière de sécurité des systèmes de contrôle de l’industrie de Shanghai, où il a fait des suggestions sur la base de recherche scientifique de la Faculté de l’informatique. 

  Sifakis, Vardi et Giacomo, trois personnes de poids dans le domaine de l’informatique et de l’IA, ont mené une coopération approfondie avec l’ECNU par le biais de programmes de recherche scientifique communs, d’activités de formation des talents et de transformations des réalisations.

Traduit par Yu Beibei Révisé par Fanny Filaudeau 

Edité par Yu Wenxi E-mail: wxyu@admin.ecnu.edu.cn

0

华东师范大学
École Normale Supérieure de l’Est de la Chine