Des étudiants étrangers de l’ECNU apportent leur soutien à la lutte contre l’épidémie de COVID-19

2020-04-16

L’un des établissements d’enseignement supérieur les plus internationaux en Chine, l’Université normale de la Chine de l’Est (l’ECNU) accueille chaque année plus de 6 000 étudiants étrangers. Après le début de l’éclosion de l’épidémie de COVID-19, 424 étudiants étrangers de l’ECNU ont choisi de rester à Shanghai, dont 184 séjournent dans les dortoirs universitaires. Ces étudiants internationaux contribuent à la prévention et au contrôle de l’épidémie en faisant leurs efforts, en coopérant avec l’université et les autorités locales dans les mesures et en faisant des dons aux zones touchées par l’épidémie.

Pour apporter leur soutien à la province chinoise du Hubei – épicentre de l’épidémie causée par le nouveau coronavirus, tous les étudiants internationaux de l’Institut des relations internationales et du développement régional de l’ECNU ont réalisé un don de 5 000 yuans (643 euros) à l’Hôpital Renmin affilié à l’Université de Wuhan. Sasha, étudiante russe, a déclaré : « En tant que pays avec une civilisation de plus de 5 000 ans, la Chine a connu et surmonté de nombreuses difficultés et défis. Cette épidémie n'est pas différente. Cela ne fera qu’unir davantage le peuple chinois. Nous pensons que la Chine et surtout la ville de Wuhan gagneront cette bataille contre le coronavirus », a déclaré Diadichko Aleksandra, étudiant russe de l’École des études internationales avancées de l’ECNU. »

Peu après le début de la crise à Wuhan, Xu Shuang’an, président de l’Association des étudiants laotiens à Shanghai et étudiant international de l’ECNU, a lancé un appel de don à tous les étudiants laotiens à Shanghai. L’association a collecté 8368 000 kips (près de 7 000 yuans, soit environ 900 euros). Il s’est également porté volontaire pour coordonner entre les institutions caritatives laotiennes et la partie chinoise. Lors d’une cérémonie de collecte de fonds tenue le 11 février par l’Association d'amitié Laos-Chine et le gouvernement municipal de Vientiane pour soutenir la lutte de la Chine contre le COVID-19, Xu Shuang'an a été le traducteur en chef, et ses compétences linguistiques exceptionnelles ont été pleinement reconnues des deux côtés.

Nodirjon Boymirov, ancien élève ouzbek de l’ECNU, est actuellement à la tête du Syndicat du Lt Textile International en Ouzbékistan. Il a envoyé une lettre à l’ECNU exprimant son inquiétude et ses encouragements, ainsi que sa confiance en Chine pour vaincre le nouveau coronavirus. La société Lt Textile International a fait don de 110 000 masques et 210 ensembles de vêtements de protection à la région autonome ouïghoure du Xinjiang, région chinoise voisine de l’Ouzbékistan.

Source: Etudier à Shanghai


0

华东师范大学
École Normale Supérieure de l’Est de la Chine